1868 : création de l'entreprise par les frères LEMAIRE

Au XIX ème siècle, le blocus continental, sous Napoléon 1er, engendre une pénurie de sucre en provenance des Antilles qui entraîne le développement de la culture de la betterave sucrière. L'essor important de l'industrie sucrière dans la région de Douai et Arras génère vite une demande importante de graines de betteraves. Ainsi, des agriculteurs de la Pévèle se lancent dans la production et la sélection massale de graines de betteraves.

 

C'est ainsi que Louis Alexandre LEMAIRE, agriculteur à la ferme de l'Obeau à Auchy-lez-Orchies démarre la production de graines. A son décès, ses trois fils, Ferdinand, Alexandre et Arnould créent la Maison LEMAIRE Frères en 1868.

 

La croissance est rapide. De 25 ha, les exploitations atteignent 150 ha en 1878 puis près de 400 ha quelques années plus tard.

 

1889 : Ferdinand LEMAIRE reçoit la médaille d'or à l'exposition universelle de Paris

En 1872, Ferdinand LEMAIRE part 4 mois en Roumanie faire les premiers essais de betteraves à sucre à partir de graines françaises, essais qui s'avèrent très concluants.

 

Entre 1889 et 1896, Ferdinand LEMAIRE voyage en Russie et réussit à obtenir un marché de graines que l'on peut imaginer colossal.

 

En 1889, il reçoit la médaille d'or de l'exposition de Chicago et l'exposition universelle de Paris. En 1890, il est président de la Chambre Syndicale des Producteurs de Graines de Betteraves de France qui vient d'être créée à Lille.

 

En 1895, les cultures de porte graines occupent 450 ha sur les 900 ha que compte la commune. Cette sureploitation des terres engendre des problèmes sanitaires et amorce le déclin de la culture.

 

La première guerre mondiale anéantit toute l'économie locale et les fermes subissent d'importants dégâts.

 

1938 : l'entreprise prend le nom de LEMAIRE DEFFONTAINES

En 1920, les principes de la sélection par hybridation mise au point par Monsieur de VILMORIN en région parisienne sont travaillés par les maisons du Nord qui créent, dès lors, de nombreuses variétés de céréales par sélection généalogique.

 

Louis LEMAIRE, fils ainé de Ferdinand, crée la société Louis LEMAIRE et fils. A son décès, en 1938, elle prend le nom de LEMAIRE DEFFONTAINES à la suite du mariage de son fils Jean LEMAIRE avec Agnès DEFFONTAINES, originaire de la Ferme du Hem à Auchy-lez-Orchies.

 

Les variétés de blé commercialisées à cette époque, et juste après la guerre, sont inscrites au catalogue par le Groupement des Maisons de Semences du Nord à COUTICHES (SOGROUP).

1970 : Jacques LEMAIRE donne une nouvelle orientation à l'entreprise

A partir de 1970, c'est Jacques LEMAIRE qui, après avoir effectué des stages à l'INRA de Versailles, arrête la production de graines de betteraves plurigermes et organise la sélection des céréales à paille avec l'embauche de jeunes techniciens de sélection dont Jean-Michel DELHAYE.

 

En 1984, de nouveaux programmes de sélection de pois protéagineux et triticales sont démarrés. Jacques LEMAIRE et son épouse, relancent les relations internationnales, qui seront développées par la suite par leurs fils Philippe qui rejoint l'entreprise la même année.

1993 : une nouvelle génération à la tête de l'entreprise

Philippe LEMAIRE, Véronique LEMAIRE et son époux, Marc BLERVAQUE, prennent la direction de l'entreprise en plein marasme agricole (mise en place des jachères dans le cadre de la nouvelle politique agricole commune).

 

Un programme de sélection des orges de printemps par culture in vitro est relancé.

 

1997 : une entreprise en plein essor

En 1997, une nouvelle phase de croissance de l'entreprise débute avec le succès de variétés d'escourgeons et de blés d'hiver

 

Un nouveau siège social est construit et un programme spécifique de sélection de blés adaptés à l'agriculture biologique démarre.

 

2018

L'entreprise fête ses 150 ans d'existence en présence de nombreux clients et partenaires européens pendant 3 jours au mois de juin ; l'occasion de présenter au champ, ses axes de travail et de nouvelles variétés toujours plus performantes.